Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3

SUJET :

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 20 Jui 2018 21:22 #53064

  • feesa
  • Portrait de feesa Auteur du sujet
tout est dans le titre ;)
mais je vous raconte quand même l'histoire :)
ce matin j'étais sur le port de Caen et soudain je tombe sur un hangar avec une pancarte sur laquelle il est écrit AMERAMI. ho ben ça tombe bien me dis je, moi qui cherche des infos sur les premiers Vauriens Patrice m'a indiqué qu'il y en avait peut être un ici!
j'y suis donc rentré et y ai été super bien accueilli.
> concernant le bateau il est stocké sur une mezzanine et n'est pas très accessible. Je n'ai pu prendre que très peu de photos car aucun recul, pas d'accès à l'avant (trop prêt du vide et j'ai le vertige ;)).
> il ne reste que la coque et elle a beaucoup été utilisée et est passée entre de nombreuses mains. Elle a donc subit qq modif ... à confirmer

son histoire (confirmée par Patrice) :
> le début je l'imagine : JJ Herbulot pour remercier le fabricant des voiles offre à Le Rose de Concarneau le 1er exemplaire fabriqué. Question : c'est quel Le Rose qui fabrique les voiles en 1953 ? Eugène, Théophile ou Pierre ?
donc (en supprimant les noms) :
> 1953 à 1955 : Le Rose (Concarneau)
> 1955 à 1960 : xx à Sable (d'Olonnes ?)
> 1960 à 1966 : yy à Rombas (Moselle)
> 1966 à 1980 : Le Rose (Concarneau)
> 1980 à aujourd'hui : donné à AMERAMI par Eugène Le Rose

pour l'association qui le possède et qui veut le garder, il n'est pas très intéressant à restaurer, il lui ont juste donné un coup de peinture pour qu'il soit protégé et pas trop moche.

album photos : photos.app.goo.gl/TpKFoTProHHYGNDv9

j'ai eu un très bon contact avec eux. Je peux aller le revoir, même le descendre de son perchoir pour mieux le voir, peut être le comparer au n°156 en les mettant côte à côte .... ils sont tout à fait prêt à le prêter pour être exposé lors de rassemblements (à discuter en off).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 21 Jui 2018 12:14 #53068

  • Thibault
  • Portrait de Thibault
  • Hors Ligne
  • Messages : 3532
  • Remerciements reçus 900
Merci pour ce photo reportage. Enfin nous le voyons, ce fameux n°1 ! Nous voyons aussi à quoi ressemblent ces fameux caissons qui équipent les tout premiers Vaurien bois.

Il a encore sa plaque FFYV, j'imagine gravée du n°1 (on ne voit pas bien sur la photo).

Il serait sympa de savoir quelles étaient ses couleurs d'origine. Était-il déjà tout peint même dans le cockpit ?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: feesa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Thibault.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 21 Jui 2018 13:05 #53071

  • franck404
  • Portrait de franck404
  • Hors Ligne
  • Messages : 1218
  • Remerciements reçus 336
Oui
Et certainement à terme hors forum, sur le site dans la rubrique "Le Vaurien" (le bateau ou archives)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 21 Jui 2018 13:21 #53072

  • Patrick
  • Portrait de Patrick
  • Hors Ligne
  • Messages : 612
  • Remerciements reçus 107
Merci pour ce très intéressant article et cette plongée dans l'histoire ! J'aime beaucoup également le côté "dans son jus" des photos. Belle journée à tous

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 22 Jui 2018 09:50 #53080

  • feesa
  • Portrait de feesa Auteur du sujet
en comparant les photos de ce n°1 avec celles de mon n°156, il y a déjà quelques détails qui me sautent aux yeux :
> les baguettes d'angle sur les deux caissons ainsi que le bricolage sous le banc de puits de dérive au niveau de ces caissons
> le brise lame qui ressort à peine du pont alors qu'il me semble aussi large que sur le 156. Il serait positionner plus bas ou a été retaillé voir changé ?

photos.app.goo.gl/pKCiDwGos8Y6jF2q9
> le tableau arrière pour moi soit il a été refait soit doublé. Il a une épaisseur qui m'a semblé, sur place, très importante (à reconfirmer sur place car les photos ne suffisent pas)
photos.app.goo.gl/NpuS3W3PuhEYN295A

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par feesa.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 08 Mar 2023 12:05 #60649

  • Thibault
  • Portrait de Thibault
  • Hors Ligne
  • Messages : 3532
  • Remerciements reçus 900
Il y a du nouveau sur ce Vaurien n°1 !

Marc, un adhérent de AMERAMI, a signé une convention avec eux et a entrepris sa restauration.

++

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Thibault.

Marcamérami 12 Mar 2023 15:49 #60652

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
Bonjour,
Je suis Marc, 66 ans, fonctionnaire de l'Equipement en retraite et membre de AMERAMI habitant près de Caen.
J'ai jeté mon dévolu sur le Vaurien N°1 consrtruit par COSTANTINI en 1951 qui était stocké dans le hangar AMERAMI de Caen.
Je vais restaurer ce bateau dans le but d'en devenir l'exploitant et de l'utiliser dansdes rassemblements de Belle- Plaisance.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Marcamerami.

Marcamérami 12 Mar 2023 15:51 #60653

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
Aujourd'hui j'attaque.
Le bateau est posé sur tréteaux


et cela commence par 1h30 de décapage

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Marcamérami 12 Mar 2023 15:52 #60654

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
Aujourd'hui, j'ai construit un ber qui permettra de poser plus confortablement  " Le Mousse" en effet c'est le nom que lui a donné Eugène Le Rose son premier propriétaire,
et cerise sur le gateau ce ber permetra de poser le bateau dans les deux sens afin que je puisse travailler plus confortablement dessus.
J'ai calculé la hauteur afin de pouvoir travailler sur le bateau tres confortablement assis sur une chaise.



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Marcamérami 12 Mar 2023 15:56 #60655

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
Aujourd'hui j'ai déposé la partie Arrière du passavant de gauche pour voir l'état en dessous

le passavant de droite intact.



l'outillage on commence avec une goupille mecanindus que l'on a préalablement affutée un peu comme un ciseau à bois avec laquelle on va découper un peu le bois autour des clous.



Ensuite avec une autre goupille du même type sur laquelle on a taillé de petites dents on découpe plus profond.







Ensuite c'est la méthode de persuasion douce



On retire le morceau de CTP et on examine les résultat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Marcamérami 12 Mar 2023 15:59 #60656

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
l




Les passavants sont en CTP donc faciles à remplacer, une partie du passavant s'est décolé avec le temps, les clous sont bien rouillés, la structure du bateau sous les passavants semble être en état correct mais il faudra la décaper.

Je pense qu'il faut déposer tous les passavants et le pont pour en refaire des neufs en CTP, qui seront collés correctement fin de restituer de la rigidité au bateau.

La question est est-ce qu'on retire tout de suite le pont et les passavants ce qui permettra au bateau de se déformer autant qu'il en aura envie lorsqu'on le retournera pour s'occuper des fonds qui sont pourris et sont à remplacer où est-ce que l'on retourne tout de suite avec un bateau encore un petit peu rigide afin de remplacer les fonds avant de le retourner à nouveau pour s'occuper du pont, de l'intérieur et des passavants.

NB: c'est quand même très compliqué de décaper lorsque rien n'est démonté.

On peut aussi déposer les passavants, décaper tout ce que l'on peut décaper lorsqu'ils seront déposés, traiter le bois et remettre les passavants neufs avant de retourner le bateau pour s'occuper des fonds, cela dit il y a quand même un gros bordel au niveau de la traverse centrale qui a été remplacée jadis par des mains peu expertes avec des pièces provenant d'un bateau construit  par la concurence!


Qu'en pensez-vous?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Marcamerami.

Marcamérami 13 Mar 2023 08:15 #60658

  • GEEBEE
  • Portrait de GEEBEE
  • Hors Ligne
  • Messages : 538
  • Remerciements reçus 151
Bonjour
As tu une plaque confirmant que c'est bien le N°1, si c'est le cas c'est une pièce de musée, Peut être faudrait il le garder précieusement en l'état.
Sinon, pour moi pour travailler dessus convenablement, il faut re-fabriquer un bâti solide comme pour la construction initiale.
avec les 2 poutre-mères et reprise sur les cadres forts. Ceci oblige dans un premier temps à déponter le bateau puis l'installer
à l'envers sur le bâti rigide et s'attaquer au travaux du fond. La forme du bateau sera ainsi préservée.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Marcamérami 13 Mar 2023 08:31 #60659

  • Thibault
  • Portrait de Thibault
  • Hors Ligne
  • Messages : 3532
  • Remerciements reçus 900
Ou plus simplement travailler étape par étape : Changement du pont / plats bords, puis changement des bordés, puis changement du fond. C'est ce que font les restaurateurs de Vaurien je crois, sans rencontrer de problèmes majeurs.

Nous sommes preneurs d'une photo de cette fameuse plaque n°1 ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Thibault.

Marcamérami 13 Mar 2023 10:20 #60660

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
Voici la plaque

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thibault, Fredéric

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 13 Mar 2023 10:40 #60662

  • Thibault
  • Portrait de Thibault
  • Hors Ligne
  • Messages : 3532
  • Remerciements reçus 900
Marc, j'ai déplacé / fusionné ton sujet avec le suje déjà existant du Vaurien n°1, pour avoir l'histoire et l'historique complet.
J'ai également épinglé le sujet.
Au plaisir de suivre la restauration.
++

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Thibault.

Marcamérami 13 Mar 2023 10:46 #60663

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
Personnellement, le pont, les plats bord, les bordés étant la partie le plus rigide du bateau, je préfère retourner le bateau pour commencer à
remplacer le fond en lui donnant la bonne forme en calant correctement le bateau et en prenant des cotes de référence afin de respecter la
tonture de ce fond et une fois cette étape franchie de passer à la suite.

Il faut savoir que dans les restaurations de voiliers, il arrive que l'on change jusqu'à 80 % du bois par exemple comme sur le Marithé où que l'on remplace tout le bois
par du plastique comme sur Pen-Duick!.

Il est certain que lorsque ce Vaurien renavigera cela donnera une visibilté plus grande à AMERAMI que si on le conserve tel qu'il est dans un hangar
poussiéreux sans que personne ne puisse le voir.

Nous n'avons pas suffisament de musées en France ayant assez d'espace pour montrer tous les bateaux qui méritent d'être montrés au public.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thibault, GEEBEE

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Marcamerami.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 13 Mar 2023 11:03 #60664

  • Thibault
  • Portrait de Thibault
  • Hors Ligne
  • Messages : 3532
  • Remerciements reçus 900
Avez-vous envisagé un classement B.I.P. (Bateau d'Intérêt Patrimonial) ?
Ce Vaurien y aurait toute sa place vu l'importance de la série sur la voile en France (et serait certainement le plus petit voilier classé BIP)
www.patrimoine-maritime-fluvial.org/

Pour le sujet du remplacement du bois, je connaissais ça sous le nom de paradoxe de la barque de Platon, mais d'après Wikipedia il s'agit plutôt du bateau de Thésée :side: :
fr.wikipedia.org/wiki/Bateau_de_Th%C3%A9s%C3%A9e

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Thibault.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 14 Mar 2023 13:03 #60667

  • GEEBEE
  • Portrait de GEEBEE
  • Hors Ligne
  • Messages : 538
  • Remerciements reçus 151
Je ne voudrais pas être mauvaise langue mais les traces sur la plaque montre qu'elle a été démontée plusieurs fois et retaillée,
car à l'origine elle avait des coins droits au vue du dessin d'encadrement. Il se pourrait que ce ne soit pas le premier.
Il faudrait recouper avec d'autres détails pour être sur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 14 Mar 2023 21:28 #60668

  • Alexandre
  • Portrait de Alexandre
  • Hors Ligne
  • Messages : 5678
  • Remerciements reçus 1025
Bonjour à tous,
Ce fameux VAURIEN n°1 est sous les radars de notre association depuis longtemps....
Nous savions qu'il était propriété de l'association AMERAMI, très sérieuse et nul n'en doute.
Marc refera si besoin l'historique, mais d'origine il était propriété de la Famille Le Rose (vous savez, les voiles.....).
Et des écrits et autres, notamment de Florence Herbulot, mentionnes bien qu'il s'agirait du n°1.

Un seul mot d'ordre, accompagnons Marc dans son projet.
Alex, dit "Picsou"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Le Vaurien Costantini n°1 de 1953 15 Mar 2023 19:09 #60673

  • Marcamerami
  • Portrait de Marcamerami
  • Hors Ligne
  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 6
Sage parole Alexandre,

l'Amiral Baud Président d'Amerami m'a remi des copies de documents prouvant l'origine du bateau, notament un courrier d'Eugène le Rose lui-même confirmant le don de ce bateau à AMERAMI.

J'ai d'ailleurs chez moi un jeu de voile Le Rose en coton qui porte le N°1

La suite du déroulé de l'action sur le Forum Amerami ci-dessous.

J'ai retourné le bateau qui est maintenant à l'envers ce qui m'a permis d'examiner les meurtrissures, les réparations et l'allure générale des fonds.
Ces derniers présentent des déformations importantes un peu commesi le bateau avait eu envie d'épouser la forme des vagues sur lesquelles
il a pu naviguer.

A mon humble avis, il va falloir que je change:

le pont
les plats bords
le fond
les bordés
le tableau arrière
les deux coffres de flotaison

Bref tous les panneaux ainsi qu'un certain nombre de morceaux de bois.

On peut résumer la situation ainsi pour que ce bateau renavigue je vais devoir changer au moins 80 % du bois.

Si Franchick G me lit il va sourire car il me semble qu'il a du faire la même chose avec Sequana pour la restauration de Chatpart si mes souvenirs sont exacts.


Cela peut paraitre un peu choquant pour quelqu'un qui n'a jamais participé a des restaurations de bateau en bois mais c'est monnaie courante,
en effet qui peut me dire combien de % il reste du bois d'origine de Pen-duick (la barre peut-être), pour le Marithé 3 mats celèbre restauré à Cherbourg
il y a quelques années ou pour Fleur de Lampaul du père Jaouen cela a été la même chose, la différence pour le vaurien est que sa restauration sera
un peu plus rapide car par rapport à un bateau plus gros comme EOS en restauration actuellement car il y aura beaucoup moins de kg de bois à changer!

Maintenant il faut parler du parti de restauration à adopter, il est évident que les apparences du bateau sur l'eau, dans ses détails ou au salon nautique
sur un futur stand de AMERAMI doivent être les plus proches possible de celles de son neuvage, même si on utilise discrètement des techniques modernes
pour se faciliter la tâche et pour que les réparations tiennent beaucoup plus longtemps que si elles étaient faites avec la technique utilisée en 1951.

Je vais donc troquer les assemblages avec des colles d'époque avec leurs clous en acier galvanisés pour des collages à l'époxy renforcés par des vis inox.

Je ferai également une imprégnation à l'époxy de tous les bois avant collage vernis et peinture.

J'ai trouvé un fournisseur de contreplaqué aviation non certifié en Okoumé qui ont plus de plis à épaisseur égale que du marine que j'ai l'intention d'utiliser.

Cela évitera les fuites entre panneaux de bois mal collés et décloués qui transforment tous les vieux vauriens navigants en banses à linge.

Il y aura également d'autres petits détails que j'expliquerai plus tard en photos qui me faciliteront la tache et rendront les collages plus solides.

Ces améliorations ne seront décelables seulement que par les grands connaisseurs d'anciens vauriens.


NB: petites info, l'Association "La Cale 2 de l'Ile "à Nantes possède et a restauré le vaurien 671.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GEEBEE

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Marcamerami.
  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3
Temps de génération de la page : 0.226 secondes
Propulsé par Kunena