Changement de baguette de bouchain



Encore un problème récurrent de nos bateaux bois anciens. Un de nos adhérents s’est essayé à cette réparation difficile. Emotifs... et maladroits, s’abstenir...


Symptômes :

En cas de prise d’eau par le bouchain. Apparition de fissures à la jonction baguette de bouchain/bordé ou fond. Sur mon bateau (un Besnard de 1965), ces symptômes sont apparus dès les premières navigations, après que le bateau soit resté sans naviguer pendant 30 ans. Noter : lors de la construction, la baguette de bouchain est collée et clouée.

Outillage :

Pince multiprises, cutter, ciseau à bois, papier gros grain (40), fraise diamètre 12 sur perceuse, vis inox qualité marine 4,2x22mm. La baguette a été faite par un menuisier, en acajou normal. Longueur 4m10 (ça laisse un peu de marge). Je ne donne ici qu’une indication des épaisseurs (12mm) et largeur (23mm) de la baguette : il appartient à chacun de définir ces cotes qui peuvent être spécifiques à son Vaurien. Sur mon bateau, les épaisseurs et hauteur n’étaient pas les mêmes sur tribord et bâbord !

Décoller la baguette de bouchain :

- Localiser les clous qui ont servi à fixer la baguette. Dégager la tête de clou au cutter, en creusant une encoche dans la baguette, pour dégager la tête sur 5mm environ, suffisamment pour enlever le clou avec une pince multiprises. Tirer les clous et ne pas les tordre : s’ils sont rouillés, ils risquent de se casser dans la quille d’angle. Ils seront d’autant plus difficiles à enlever. - Une fois tous les clous enlevés, décoller la baguette, éventuellement à l’aide d’un outil. Pour les baguettes les plus récalcitrantes, il faudra y aller au ciseau à bois. D’où l’intérêt de bien enlever tous les clous : pas de risque d’abîmer le ciseau !

Préparer le support :

- Enlever tous les restes de colle au papier de verre. Utiliser du grain 40, ce sera plus efficace pour la phase de collage. S’aider le cas échéant d’une lame de cutter, pour enlever les plaques de colle. Extraire impérativement les éventuels bouts de clous qui seraient restés dans la quille d’angle.Préparer la pose de la baguette de bouchain
- Poncer la baguette à l’avant pour l’ajuster sur la fausse étrave.
- Fixation « à blanc » : Avec une fraise diamètre 12, puis avec un foret 3mm, préparer les deux premiers trous de fixation, côté étrave. Fixer la baguette avec les vis inox (qualité 4) en 4,2x22mm. Progresser vers l’arrière du bateau, avec un point de fixation tous les 30 cm environ. En arrivant à 80cm-1 m de l’arrière, couper la baguette à la bonne longueur pour qu’elle s’ajuste au niveau du tableau. Veiller, sur le tiers arrière, à fraiser suffisamment bas et profond pour permettre le ponçage de la baguette d’angle (le bouchain est plus arrondi sur ce tiers arrière).

Collage définitif :

- Enlever la baguette fixée « à blanc » dans la phase précédente.
- Enduire les deux faces de collage (baguette et intérieur de la quille d’angle sur le bateau) avec de la PPU. Visser les deux premières vis, côté étrave. Ne pas hésiter à mettre la dose de colle ... Progresser ainsi vers l’arrière.

Ponçage :

Après une petite semaine, procéder au ponçage (rabot électrique, puis vibrante ou excentrique, avec finition à la main, avec une cale et du papier 180 à 320). Veiller à respecter les côtes de jauge (conserver l’ancienne baguette de bouchain comme repère).

Peinture :

Le cycle de peinture est un cycle complet : enduit polyester, sous-couche et peinture définitive.