Puits de dérive - Béquillage


Le puits de dérive ! En voilà un sournois dont on ne se méfie pas ... Et pourtant ! Prenez-le à pleine main et essayez de le faire bouger. Sur les bateaux anciens ou de construction "légère" la partie avant se déplace de quelques millimètres. Anecdotique me direz-vous ? Certainement pas, car si vous ajoutez à celà une dérive généralement mal calée, mal profilée ou trop souple (voir la rubrique ad-hoc dans ce chapitre), vous avez là un ensemble générant un effet de frein catastrophique ! Les vibrations, parfois perceptibles, sont autant de raisons de ralentir le meilleur des bateaux. Les remèdes sont (assez) simples à mettre en oeuvre, et sont parmi les plus efficaces pour obtenir un gain de vitesse appréciable.



bequille_derive

Principe :

Cette coupe au niveau de l'avant du puits de dérive montre le principe. Il s'agit de fabriquer deux béquilles (ou jambes de forces) de part et d'autre du puits.

Ici, (il s'agit d'un document extrait de la notice de construction amateur) la partie inférieure de la béquille s'appuie sur l'angle caisson/fond du bateau.
Pour les bateaux traditionnels, cette assise pourra être faite avantageusement sur le tasseau de jonction bordé/fond. Ce ne sera que meilleur, grâce à l'ouverture plus grande de l'angle de la béquille.
Le montage devra être parfaitement symétrique, et sera l'occasion de vérifier le bon alignement du puits.

Variante :

Regardez (très attentivement) la photo de ce bateau allemand.
Vous devinez le "béquillage" du puits. Ici, ce sont deux tubes alu, mais qui s'appuient sur le haut du caisson.
Là encore, la transposition aux bateaux tradis est aisée.
Mais cette solution n'est bonne que dans la mesure où il existe un renfort transversal rigide à l'intérieur du caisson.

bequille_derive-troeger


Pour ceux que la béquille rebute (note "Elle avait une jambe de bois ..." note refrain ancien connu) ...
...il existe d'autres solutions.
Regardez ce qui a été fait dans une construction amateur belge, aujourd'hui propriété de Luc.
Cette solution, très efficace, l'es tthéoriquement moins que celle des béquilles.
Mais, vous le voyez, elle présente d'autres avantages, notamment la possibilité d'être le support d'accastillages ... stratégiques.

bequille_derive_laga


Chacune des solutions suggérées ci-dessus présente des avantages et des inconvénients.
- Inconvénients : encombrement de l'intérieur de la coque, nécessité d'un travail minutieux et précis, ...
- Avantages : grande efficacité au niveau des performances du bateau, consolidation des structures de la coque, ...agacement garanti des copains, ...
MAIS, ATTENTION !!!!!
Tout ceci est bel et bien, mais ne sera complètement efficace que si vous complétez ce travail par un calage (haut et bas) rigoureux de la dérive dans le puits, et par l'adjonction de lèvres efficaces.
"Mais ceci est une autre histoire", comme dirait le poète anglais.