Trappes de tableau arrière


vaurien trappes


Les premiers bateaux avaient généreusement droit à 2 dalots, d'un diamètre maximum de 60 mm. Le mode d'obturation, généralement constitué par des balles en mousse était efficace, mais le débit pour évacuer l'eau embarquée était faible.

Quelques années plus tard, dans sa grande magnanimité la jauge a autorisé des trappes, beaucoup plus efficaces, plus esthétiques et qui donnaient au bateau une allure moderne (…). Autre avantage, non négligeable, ces trappes permettaient (grâce à leur transparence) de con-trôler l'assiette longitudinale du bateau.

Pendant de nombreuses années, les nouveaux bateaux en étaient munis en série, avant que le principe du "vide-vite" ne les condamne dans bien des cas. (ces dispositifs permettent une évacuation de l'eau assez rapide). Pourtant, bon nombre de barreurs les conservent.

Il est assez difficile de se procurer ces trappes, mais leur fabrication est très facile, à l'aide d'un morceau de lexan ou de tout autre plastique translucide, d'une barrette d'alu., et d'un morceau de joint d'étanchéité.