Le Brick


Le Brick a été dessiné par Jean-Jacques Herbulot, en 1964 à la demande de nombreux clients propriétaires de petits croiseurs côtiers, qui révaient d’un bateau ayant des possibilités d’assez longue croisière pour quatre personnes, tout en restant d’un prix raisonnable. Le programme était : bateau assez rapide à tirant d’eau moyen, hauteur sous barrots, quatre couchettes, une cuisine convenable, une table à carte permettant une navigation sérieuse, et un WC séparé. Après de nombreuses discussions, la longueur a été arrêtée à 7,95 m, la largeur à 2,50 m, le tirant d’eau à la dimension passe-partout de 1,20 m, la voilure à 25 m2 . La coque est à double bouchain classique, ce qui permet pratiquement le même passage dans l’eau qu’une coque en forme. Sa construction est du type mise au point par Jean-Jacques Herbulot, cloisons formant membrures, fortes lisses longitudinales, carlingues continues, l’ensemble en contre-plaqué marine, collé à la résorcine formaldéïque.

brick


L’aileron de la quille, est composé, comme dans l’As de Pique, d’un panneau de contre-plaqué de composition spéciale, relié à la quille au moyen de cornières et portant à sa base deux demi-saumons de fonte. Les aménagements de la première série de dix unités, livrées en 1964, étaient de type bicabine, une version simplifiée monocabine était en préparation pour l’année suivante. On peut donc considérer que le Brick a été le résultat d’une étude sérieuse. Il tenait compte du point de vue d’un nombre très important de pratiquants. La satisfaction des dix premiers propriétaires en a été la preuve. Vendu 19 000 francs HT en 1964 : ce qui équivaut à 128 250 francs (soit 19 730 Euro) d’aujourd’hui ...( Texte extrait du site consacré à Sisyphe)


Constructeur : Roger Mallard, Construction navale, rue des chantiers, La Rochelle (Charente Maritime)
Bateaux n°77 du mois d'octobre 1964